Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655)
Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655) EN

I. Un typographe de la Renaissance

04. Canons typographiques et marché français

Francisco Álvares. Historiale description de l'Ethiopie… – Anvers : Christophe Plantin, 1558. In-8.

Le 6 octobre 1557, Christophe Plantin obtient un privilège pour éditer la version française, traduite de l'italien par Gabriele Simeoni et parue à Lyon en 1556, du texte d'Álvares, secrétaire portugais qui avait séjourné en Éthiopie de 1520 à 1526. Plantin, citoyen anversois depuis 1550 et imprimeur depuis 1555, conduisait en réalité ce projet en collaboration avec l'imprimeur-libraire Jean Bellère, dont la marque et l'adresse figurent sur une partie du tirage.

   L’édition reflète sa démarche de l’époque, dictée par une certaine prudence : reprise d'une édition existante, avec les mêmes illustrations ; édition partagée avec un imprimeur-libraire mieux installé ; liens étroits avec la France pour la diffusion des exemplaires, et principalement avec Paris (Martin Le Jeune, la veuve L'Angelier) ; fidélité aux formes typographiques et aux habitudes de mise en page en vigueur (texte composé en italiques, fins de chapitres composées en triangle inversé, usage de fleurons ornementaux, illustration par la xylographie).

Mazarine : 8° 53396

 Chapitre suivant


Permalien : https://mazarinum.bibliotheque-mazarine.fr/idurl/5/21860