Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655)
Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655) EN

IV. Caractères et fleurons

19. La porte de la Bible hébraïque

[Chamishah Chumshei Torah]. – Anvers : Christophe Plantin, 1565. In-4.

À partir de 1564 Plantin publia plusieurs dizaines de livres en hébreu, profitant notamment du matériel typographique de l’imprimeur Daniel Bomberg (1483-1553), qui avait déménagé d’Anvers à Venise. Un cousin de Bomberg, associé à Plantin, lui avait prêté en 1563 ces précieux poinçons et matrices.

   Le premier livre hébreu publié en 1564 par l’Officina Plantiniana, une grammaire, a été suivi par un trio de Bibles dès 1565-1566. Plantin imprima d’abord une édition in-4°, et au lieu de redistribuer les caractères il réorganisa la composition pour réaliser une édition in-8°; puis les caractères furent utilisés une troisième fois pour une édition in-16. Ce recyclage a réduit les coûts de production.

   La page de titre se présente dans l’encadrement d’une porte architecturale, coutume qui semble trouver son origine dans une édition vénitienne de Bomberg (1527). La tradition en devint si répandue que le mot hébreu biblique pour porte, « sha’ar », signifie aussi « page de titre » en hébreu moderne (« sha’r-blat » en yiddish).

Cultura Fonds : LC 134 (in-4)

Mazarine : 8° 49740 (in-8)

Mazarine : 8° 36651-3 (in-8)

Fin du chapitre précédent


Permalien : https://mazarinum.bibliotheque-mazarine.fr/idurl/5/21863