Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655)
Un siècle d'excellence typographique : Christophe Plantin et son officine (1555-1655) EN

VII. Subterfuges typographiques

46. Éditions antidatées

Johannes Theophilus [i.e. Sebastien Castellion]. Theologia Germanica. Libellus aureus. – Anvers : Christophe Plantin, 1558 [i.e. vers 1578]. In-16.

&

Johannes Theophilus [= Sebastien Castellion]. La theologie germanicque. – Anvers : Christophe Plantin, 1558 [i.e. Gerard Smits, 1578-1580]. In-12.

Traité de mystique écrit à l’origine en allemand au 14e ou au 15e siècle, la Theologia germanica avait été éditée par Martin Luther en 1516, puis traduite en latin par Sébastien Castellion, un humaniste français protestant. L’ouvrage fut aussi apprécié par les membres de la Maison de la Charité, un cercle mystique dont Plantin partagea les vues. Il sera en tout cas inscrit à partir de 1621 à l’Index des livres interdits.

   Deux éditions, l’une latine l’autre française, affichent la date de 1578 et l’adresse de l’officine plantinienne. Or, pour des motifs qui restent inexpliqués, ces éditions sont toutes deux antidatées (le matériel typographique le prouve). Et la traduction française ne fut de toute évidence pas imprimée par Plantin mais par un autre imprimeur anversois, Gerard Smits (1549-1580), à qui Plantin confia peut-être la sous-traitance de ce projet potentiellement suspect.

Mazarine : 8° 26052

Mazarine : 8° 21138

Cultura Fonds : CS 399

Fin du chapitre précédent

 


Permalien : https://mazarinum.bibliotheque-mazarine.fr/idurl/5/22060